• La mélodie de "Om Mani Padme Hum - le mantra des 6 syllabes du Bodhisattva de la compassion Avalokitésvara ou Chenresig en tibétain-

     

     

     

    Ce mantra porteur d'éveil à notre divinité, active l'aspiration à devenir un être de sagesse compassionné et aimant incarné sur terre dans la Joie de l'union de l'Esprit et la Matière.

     On le traduit le plus souvent par le joyau dans le lotus ou le joyau du lotus.

     Le texte en français qui s'est rajouté quelques années plus tard est inspiré des commentaires d'Osho "Notes of the Madman".

     Les strophes du chant illustrent chacune à leur tour : 

    Om : la vibration première surgit de l'Absolu qui à l'instar du Plop ! de la grenouille plongeant dans l'étang s'étire en cercles de vagues jusqu'aux berges. 

     

     

    -Mani : le diamant imagé ici en mille gouttes de feu sur la surface de l'étang le temps d'un rayon de soleil.

     

    -Padme : le lotus du cœur.

     

    - Hum : est au bas ce que Om est en haut. "Lorsque l'ordinaire n'est plus seulement ordinaire et que le banal est devenu sacré… Om Mani Padme Hum contient les 2 le sacré et le banal. Om est au-delà et Hum en dessous de l'exprimable. Hum est utilisé par les travailleurs et Om par les saints. Om Mani Padme hum les fait se rejoindre. Om devient Hum et Hum devient Om". Osho

     

                                                                                                                     Osho

     

    Lorsque ce mantra est psalmodié à voix basse, comme le fond les moines boudhistes tibétains, une vibration s'élève alors comme un bourdonnement d'abeilles. "Melouner" exprime un murmure qui bourdonne (vendéen).

     

                                                              Enregistrement live Luberon décembre 2015
     

    Paroles

     

    Om, Om,Om.

     

    Plop ! Saut de grenouille dans l'étang,

    Plop ! L'instant résonne hors du temps,

    Om ! Du silence jaillit un chant ...

    Om Mani Padmé Hum, Om Mani Padmé Hum, Om Mani Padmé Hum

     

    Dans le soleil du levant,

    L'étang scintille en mille diamants,

    L'Eternel se mire dans l'instant ...

    Om Mani Padmé Hum, Om Mani Padmé Hum, Om Mani Padmé Hum.

     

    Om Mani Padmé Hum, Om Mani Padmé Hum, Om Mani Padmé Hum,

    Om Mani Padmé Hum,Om Mani Padmé Hum,Om Mani Padmé Hum,

    Om Mani Padmé Hum, Om Mani Padmé Hum

     

    .Le cœur du lotus doucement ,

    S'ouvre à la lumière du diamant,

    Et s'unissent dans le frémissement ...

    Om Mani Padmé Hum, Om Mani Padmé Hum, Om Mani Padmé Hum

     

    Om Mani Padmé Hum, Om Mani Padmé Hum, Om Mani Padmé Hum,

    Om Mani Padmé Hum, Om Mani Padmé Hum,Om Mani Padmé Hum,

    Om Mani Padmé Hum, Om Mani Padmé Hum.

     

    Les fleurs du tilleul au printemps,

    Murmurent du doux bourdonnement,

    Des abeilles qui butinant,

    Melounent ...

    Om Mani Padmé Hum, Om Mani Padmé Hum, Om Mani Padmé Hum,

    Om Mani Padmé Hum, Om Mani Padmé Hum, Om Mani Padmé Hum,

    Om Mani Padmé Hum, Om Mani Padmé Hum, Om Mani Padmé Hum,

    Om Mani Padmé Hum, Om Mani Padmé Hum.

     

    Om Mani Padmé Hum,Om Mani Padmé Hum, Om Mani Padmé Hum,

    Om Mani Padmé Hum,Om Mani Padmé Hum, Om Mani Padmé Hum,

    Om Mani Padmé Hum, Om Mani Padmé Hum.

     

    Mélodie reçue et composée par Françoise en 1990.

     
     
    Dilgo Khyentsé Rimpoché
    Cliquer sur le lien :  Om Mani Padme Hum et le bouddhisme tibétain 
     Cliquer sur le lien : Le lotus du cœur et le lotus au mille pétales de Sri Aurobindo




    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique