• Om Hari sharanam Gâyatrî sharanam

    Om Hari sharanam

    Seigneur, je prends refuge en Toi

     

    Ce mantra , transmis à Chandra Swami par le rishi Sanat Kumar est relié à la lignée Udasin, représentée principalement pour nous par Chandra Swami et Yvan Amar.

     

    Hari, bien qu'épithète de Vishnou dans la trilogie hindouiste, peut être pris dans une terminologie plus absolue. Hari, le Seigneur, désigne alors le Suprême, le Divin, le Bien-Aimé,

    tel que l'on peut l'entendre dans le 3ème paragraphe de la prière de Chandra Swami.

     

    Ô Seigneur Immanent et Transcendant à la fois et Un sans second,

     Je prends refuge en Toi.

     Je t'en supplie Prends moi en Toi, attires moi toujours plus près de Toi,

     Accordes moi l'entière protection de Ta main bienveillante.

     Seigneur, je t'appartiens, je t'appartiens, je t'appartiens,

     Quoi que je sois, je t'appartiens,

     Qui que je sois, je prends refuge en Toi.


    Prendre refuge est don de soi.

    Et ce don de soi passe par l'abandon de soi, la soumission, le souvenir du Divin.


    Dans la revue Baba Bhuman Shah Sandesh publiée par l'ashram, Chandra Swami répond  aux questions de disciples au sujet de l'abandon de soi , soumission ( surrender en anglais ) .

     

    Question: Il me semble que pendant la méditation, il est préférable de ne rien « faire », tel que prier ou demander quelque chose au Divin, mais plutôt de juste « être ».


    Swamiji : Ni dans la prière ni dans la méditation, il ne s’agit de « faire ». Tous deux sont des états d’un mental purifié. Les deux ont leur place dans la sadhana. Lorsque vous demandez au Divin son darshan, vous exprimez simplement votre état d’esprit, votre aspiration.

    Si vous ne ressentez pas le besoin de prier et que vous pouvez arrêter le processus mental par votre seul effort personnel sans invoquer la Grâce Divine, vous n’avez pas besoin de prier.

     Mais l’effort personnel se situe dans le temps ; comment pouvez-vous, par l’effort personnel, réaliser Cela qui est au-delà du temps et de l’espace ? Pour pouvoir amener le chercheur au-delà, un certain Pouvoir/Conscience d’en haut est requis pour intervenir dans sa sadhana. L’effort personnel est le début. L’abandon est la fin. La prière dans sa culmination se transforme en abandon de soi.

     Question : Je trouve si difficile de suivre le chemin spirituel. Je n’ai pas d’énergie pour cela et, en même temps, je ne suis pas capable de m’abandonner. Que devrais-je faire ?


    Swamiji : Pensez-vous que l’abandon de soi est plus facile que la pratique ? Le véritable abandon de soi ne survient que lorsque vous avez œuvré très dur, que vous avez investi votre vie tout entière pour réaliser votre objectif et que vous avez épuisé tous vos efforts. Si vous voulez vous abandonner pour échapper aux épreuves et difficultés de la pratique, l’abandon ne surviendra pas du tout. Tamas et la léthargie vous rattraperont et vous pourrez confondre la léthargie avec l’abandon.

     

     Om Hari sharanam Gâyatrî sharanam

     Chandra Swami Udasin

     

    Extrait musical.

    Nous avons adapté pour les guitares et les voix occidentales, la mélodie traditionnelle du mantra.

    Depuis peu ,s'est glissé tout en douceur le Gâyatrî mantra , illustrant parfaitement la réponse ci- dessus de Swamiji , comme un appel de ce Pouvoir/Conscience ou, ainsi qu'il le transmet dans son commentaire sur le Gâyatrî mantra comme l'appel à la Conscience Vérité ou Conscience supramentale

    Commentaires sur le Gâyatrî mantra par Chandra Swami Udasin

      

    Enregistrement live Grenoble janvier 2015

    Paroles

    Om Hari sharanam. 

     Gâyatrî mantra

    Om Bhur Bhuvah Svaha

    Tat Savitur Varényam,

    Bhargo Dévasya Dhîmahî ,

    Dhîyo Yonah Prashodayât. 

    "Puisses tous les êtres percevoir à travers l’intellect méditatif le magnifique éclat de la conscience illuminée."