• Travaillée par le sutra du voyage nocturne, ce texte de Srî Aurobindo est apparu. Frappée par résonnance du contenu avec cet Autre moi-même de lumière et sa projection (hologramme) dans le maitre intérieur et le point Source du cœur qu’il l’habite ; je le partage avec vous.

     

    L'être central - le jîvâtman qui ne naît pas, n'évolue pas, mais préside à la naissance de l'individu et à son évolution - émane un représentant de lui-même sur chaque plan de la conscience. Sur le plan mental, c'est l'être mental véritable- Manômaya Pourousha-, sur le plan vital, c'est l'être vital véritable - Prânamaya Pourousha - sur le plan physique, l'être physique véritable - Annamaya Pourousha-.

    Chaque être - tant que persiste l'Ignorance -  est par conséquent centré autour de son Pourousha mental, vital ou physique selon le plan sur lequel il vit principalement, et c'est pour lui son être central.

    Mais le vrai représentant est tout le temps caché derrière le mental, le vital et le physique : c'est le psychique, notre être le plus profond. Quand la connaissance la plus profonde commence à apparaître, nous devenons conscients de l'être psychique en nous, il vient au premier plan et conduit la Sâdhanâ. Nous devenons conscients aussi du jîvâtman, Moi indivisé ou Esprit au-dessus de la manifestation dont le psychique est le représentant ici-bas.

    L'être psychique n'est pas au-dessus mais derrière. Il est situé derrière le cœur, son pouvoir n'est pas une connaissance, mais un sentiment essentiel ou spirituel : il a au plus haut degré le sens clair de la Vérité et une sorte de perception innée de la Vérité qui est de la nature d'une perception de l'âme, d'un sentiment de l'âme.

    C'est notre être le plus profond, et il soutient tous les autres : mental, vital, physique, mais il est aussi très voilé par eux et doit agir sur eux comme une influence plutôt que par son droit souverain à agir directement. Son action directe ne devient normale et prépondérante qu'à un stade élevé de développement ou par le yoga.

    Srî Aurobindo: l'Etre central et l'être psychique

    Lettres sur le Yoga : Ce n'est pas l'être psychique qui, comme vous le sentez, vous donne des intuitions sur l'avenir ou vous met en garde contre les conséquences de certaines actions : c'est une certaine partie de l'être intérieur, tantôt le mental intérieur, tantôt le vital intérieur, tantôt le physique intérieur ou subtil. L'être intérieur - mental intérieur, vital intérieur, physique intérieur ou subtil - sait beaucoup de choses qui ne sont pas connues du mental extérieur, du vital extérieur, du physique extérieur, car il a un contact plus direct avec les forces secrètes de la Nature.

    L'être psychique est, de tous, le plus intérieur ; ses prérogatives sont une perception de la vérité qui est inhérente à la substance la plus profonde de la conscience, un sens du bien, du vrai, du beau, du Divin.


  •  

    La notion du Double de lumière apparaît dans toute les civilisations et enseignements traditionnels comme par exemple dans l’antiquité dans les écrits d’Héraclite et Pythagore et dans le Soufisme dans le sutra du " Voyage nocturne, Al Isra ". 

    34 Le double de Lumière

    Les hommes dans leur sommeil travaillent fraternellement au devenir du monde. Héraclite 

     

    Oubliée pour beaucoup, elle réapparaît de nouveau aujourd’hui à travers les recherches scientifiques* sur les univers parallèles, la non linéarité du temps et de l’espace, les ouvertures spatio-temporelles ...

    34 Le double de Lumière

     

    C’est à travers la démarche de conscience évolutive proposée Pr Aziz El Amrani-Joutey et "L’approche dynamique matricielle " - dans laquelle l'approche scientifique et les formes traditionnels telles que les Védas et le soufisme sont actualisées dans un langage adapté à notre époque - que la notion du double est ici abordée.

    " Ô Toi, moi de Lumière" tel est dans ce chant -  issu du sutra traditionnel du " Voyage nocturne " les mots pour le désigner. Toi moi de Lumière car le double n’est pas quelqu’un d’autre, mais un autre moi-même portant l’habit vibrationnel de Lumière réelle, situé dans un autre Univers - l’univers Réel. Cet autre univers n’est pas ailleurs, au ciel, mais au sein de ma conscience.

    " Le Double de Lumière, c'est quoi en réalité ? C'est un autre toi-même dans l’univers Réel, il a l’habit de Lumière, il est presque dans l’état de perfection, c'est ton Être. C'est un toi-même, ce n’est pas ton Double, parce que le Double c'est déjà quelque chose de séparé. C'est un autre toi-même habillé par l’habit de Lumière réelle et l’autre toi-même - que tu appelles moi - est habillé par une Lumière éphémère, agitée, hologrammique. Le lien entre ces toi(s) c'est la conscience. " Aziz Amrani

     

    34 Le double de Lumière

    Le premier contact qui s’établit avec notre moi de lumière est dans le sommeil profond.

    Les mécanismes physiologiques de la conscience, constituée des 3 flux dynamiques de conscience -conscience extérieure ectoderme, conscience intérieure endoderme, et conscience mésoderme de reliance-  diffèrent suivant notre état de sommeil de rêve ou d’éveil. 

    Dans le sommeil profond conscience extérieure et intérieure se retrouvent en un point endogène, le point source du cœur où les 3 populations cellulaires- neuronales en relation avec la Lumière agitée, myocardique en relation avec la lumière condensée et astrocytaires en relation avec la Lumière réelle sont présentes.

    Tous nous avons souvenir de certains matins où l’on se réveille re-Sourcés, joyeux sans causes précises, animés d’un nouvel élan. Communément on parle alors de sommeil réparateur. En fait la qualité transcendantale du sommeil dans lequel nous avons pu rentrer nous a permis le contact et la réception de l’information donnée par notre moi de lumière à travers ce voyage nocturne et nous en sortons tout renouvelés. Notre conscience a pu franchir les barrières de l’astral gouverné par le champ magnétique. Les 3 flux ont pu se rencontrer au niveau du point source du cœur. Lorsque ce n’est pas le cas, et à l’extrême lorsque la conscience est arrêtée dans le bas astral « aux bars cosmiques du Voile, » notre sommeil est agité et notre réveil… épuisé.

    34 Le double de Lumière

    Le contact avec notre partie lumineuse, ne resterait-elle qu’un court moment de Grâce dû à on ne sait quel hasard pour ne pas dire miracle ?

    Non, car nous avons la possibilité d’activer le passage dans la transcendance *- 4ème état de conscience-  par des outils tel le Rythme du silence ; de réveiller l’observateur - 5ème état de conscience-   en posant son regard autrement, et d’activer la récitation des sutras et matrices mantras qui élèvent en nous le taux vibratoire et fluidifient les condensations agitées.

    Transcendance :  Elément actif qui va transformer un état quantique pondéral en état quantique vibratoire. C’est un état de conscience physiologique, un processus dans la voie du juste milieu.

    Transcender c’est réveiller le Silence entre 2 agitations dans le phénoménal, réveiller la présence de l’Être, de l’Absolu, réveiller la constante au sein des variables, des changements du monde phénoménal. Elisabeth Vasselin « Pose ton Regard »

    On associe communement le terme de transcendance à la métaphysique, mais ce n’est pas métaphysique.

    L’Être n’est pas un concept c’est le point de rencontre entre les 3 consciences ectodermogène, endodermogène et mésodermogène – dans le point source du cœur.

    La transcendance n’est pas de la métaphysique – réflexion philosophique qui a pour objet la connaissance rationnelle de la nature des choses – mais un autre mode de fonctionnement physiologique de la conscience. Lorsque qu’une personne est rentrée dans un état de transcendance par les outils correspondants, et que l’on branche sur elle un électroencéphalogramme, il apparaît clairement un autre fonctionnement physiologique aux niveaux des flux vibrationnels. Les ondes cérébrales sont synchronisées, c’est ce qu’on appelle état d’éveil au repos, à la fois reposé et vigilant, c’est un sommeil conscient.

    Nutrinos

    Nutrinos : messager de lumière réelle.

     

    Donc entre ce moi ici-bas, habillé par une Lumière éphémère, agitée, hologramique et ce Toi Moi de Lumière, habillé par l’habit de Lumière Réelle, un lien de Conscience activée par et dans le rythme du Silence dans lequel l’Information* est reçue.

    « Qu’est-ce que l’information ?

    Dans la multiplicité réside l’Unicitaire, l’Unique, le Un. L’information de l’Unique glisse dans le multiple, et quand tu poses ton regard en tant qu’observateur tu révèles le Un dans le multiple, dans la forme et tu es Un formé et Un formant. C’est la dialectique de la Vie, le Un se projette dans le multiple, il informe le multiple, il revient vers toi et il t’informe.

     

    Que fait le Un dans la forme ? Il va orienter, structurer, dynamiser, harmoniser, syntoniser tous les processus de la forme à travers le Un qui est dans la forme. Il va nourrir les multiplicités fonctionnelles qui sont l’impulsion subtile de l’Un dans le multiple et les formes. "Aziz Amrani

    34 Le double de Lumière

    Il ne faut pas confondre la notion de Double de lumière avec celle du maître ou guide intérieur. 

    " Le maître intérieur est la projection du Double de Lumière dans ton cœur au niveau du point source.

    Le Double de Lumière, ne peut pas s’incarner. Il se projette sous forme hologramme biophysique, c'est toi et il envoie une impulsion qui est ton maître intérieur.

    L’impulsion c'est le Point Source, c'est la Présence physiologique du Double de Lumière, c'est la même chose.

    Le maître intérieur est l’archétype projeté dans la forme - c'est-à-dire une résonance hologramique focalisée-  du Double de Lumière qui lui est dans la non-forme.

    Tout est relié dans le Double de Lumière et la conscience mésodermogène est le lien entre l’hologramme manifesté, la globalité, et le Double de Lumière non manifesté. Les consciences ectodermogène et endodermogène n’ont pas de résonnance avec le Double. La première résonne avec le monde manifesté et la seconde avec la Lumière agitée et l’ego. " Aziz Amrani

    vortex espace temps

    Autres référentiels scientifiques sur le Double de lumière : cliquer sur les liens

    Daniel Lehmuller La pratique du double  

    Jean-Pierre Garnier Mallet : le double et le dédoublement du temps

    Jean Pierre Martinez : Ouverture temporelle et Double au passé et au futur

    Mathieu Ricard : cerveau et méditation.  

    Métaphysique et Védas:  Srî Aurobindo l’être central et l’être psychique.

     

     

     

     

     


  • Ce chant, issu du sutra « Le Voyage nocturne, Al Isra » anime un vortex activé ici par la répétition consciente d’un ensemble de sons vibrationnels.

    Un vortex a pour fonction de fluidifier un événement lourd et condensé en pleine résistance à la pénétration de la Lumière Réelle. Cet événement peut être d’ordre physiologique, émotionnel, psychique ou une situation événementielle.

    Rappelons que de la Source, la lumière Réelle, la manifestation s’est effectuée tout d’abord sur un plan vibrationnel, qui en se condensant a rejoint le plan vibratoire et énergétique dit aussi lumière Agitée et électromagnétique, pour finalement se condenser en Matière ou Lumière coagulée. Remonter à la Source : l’Ascension passe par le Dévoilement, l’ouverture et la réception à la lumière Réelle.

    Il existe plusieurs types de vortex, relié à différent plans de conscience et univers. Celui-ci à travers la vibration quantique Koun, nous place en résonnance avec le plan vibrationnel du " Double de Lumière ". Il permet une connexion entre notre "Double de lumière" * et le maître ou guide intérieur.

     

    Sois ce que tu Es

     Koun   

    Lorsque l’Etre aime à accomplir il se sert de Koun  qui signifie Sois : " Que cela soit "

    Antérieure à la forme, Koun, résonne au- dessus de la tête, activant l’onde avant l'incarnation et physiologiquement active les cellules astrocytaires *.

    La première partie de chant en français est la traduction du « Voyage Nocturne » actualisée* par Pr. A Amrani. Actualiser un concept c’est le sortir de sa nature mémorielle et le glisser dans sa nature évolutive de l’instant de la Présence.

    La Certitude, - Ya Qîn - considérée comme un état spirituel dans la tradition sufi-  fait partie du Dévoilement. Dans le référent matriciel elle est considérée comme un état physiologique de réception à la lumière Réelle : "L’être n’est pas un concept, c’est le point de rencontre entre les 3 consciences - ectodermogène, endodermogène et mésodermogène- dans le point Source du cœur."

     Entrée et sortie 

    De même que le double ne peut s’incarner, nous, nous  ne sommes ni des anges ni des êtres de lumière, aussi ne nous est-il pas possible de s’installer avec ce corps dans ce taux vibrationnel si élevé. De surcroît le travail qui nous incombe - à nous autre être humain- s’accomplit dans l’incarnation. Mais le contact est possible et l’information vibrationnelle est transmise et reçu dans la Transcendance et hors temps. Il se passe aussi à notre insu lorsque nous contactons un état de sommeil très profond, celui qui nous fait dire au réveil que l’on se sent ressourcé, un retour à la Source s’est effectivement opéré.

    La deuxième partie à travers la réponse de la Source ne fait pas partie du sutra initial. Elle exprime en français les 3 résonances du vortex :  la condensation du Sad, la canalisation ou alchimisation du Qaf et l’expansion du Noun. " Je suis " affirmation de l’Etre et " Sois ce que tu Es " deviens Moi dans ton existence.

    Sois ce que tu Es

    Luberon octobre 2017 

     

    Enregistrement live : Luberon janvier 2018 

     

    Paroles

    Koun, Koun, Koun, Koun, Koun, Koun, Koun, Koun, Koun, Koun. 

    Koun Sad, Koun Qaf, Koun Noun ; Koun Noun, Koun Qaf, Koun Sad

    Koun Sad, Koun Qaf, Koun Noun ; Koun Noun, Koun Qaf, Koun Sad.

    O Toi Moi de Lumière

    Active en moi le potentiel de certitude

    D’entrée et de sortie.

    Et de ta Transcendance, de ton Êtreté,

    Donne-moi une information

    Qui alchimise tous les obstacles.

    Koun Sad, Koun Qaf, Koun Noun, Koun Noun, Koun Qaf, Koun Sad

    Koun Sad, Koun Qaf, Koun Noun, Koun Noun, Koun Qaf, Koun Sad

    Et la Source répond : 

    Au cœur de la condensation Je Suis,

    Au cœur de l’alchimisation Je Suis,

    Au cœur de l’expansion Je Suis ….

    Au cœur de l’expansion Je Suis

    Au cœur de la canalisation Je Suis,

    Au cœur de la condensation Je Suis …

    Au cœur de la condensation Sois,

    Au cœur de l’alchimisation sois,

    Au cœur de l’expansion Sois ce que tu Es …

    Au cœur de l’expansion Sois

    Au cœur de la canalisation Sois,

    Au cœur de la condensation Sois ce que tu Es … Sois ce que tu Es ….Sois ce que tu Es

     

     

     

     


  •  

    RENCONTRES FÉVRIER 2018

     

    VAUCLUSE / BONNIEUX  :  Samedi 10 février 2018   de 15h à 18h.

    GRENOBLE : Samedi 24 février  2018 de 15h à 18 h. 

    ST DIDIER AU MONT D'OR (69370) : Lundi 26 février 2018 de 19h30 à 22h.

     

    Pour tous renseignements complémentaires et inscriptions suivre les liens proposés en cliquant sur le lieu.






    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires