• Sutra du passage et matrice de guidance de L'ADN

    Yassoun Salamoun Qawlan min Rabbin Rahîm.

    Sutra du passage et matrice de guidance de la fluiditéYassoun Salamoun Qawlan min Rabbin Rahîm. Ce sutra sumérien - cœur du Coran- nous fût transmis et actualisé par le Professeur Aziz Amrani.  Dégagé

    Ce Sutra d'origine sumérienne   nous fût transmis et actualisé par le Professeur Aziz Amrani.

    Dégagé de toutes croyances et dogmes religieux, à l’instar du Gâyatrî mantra des Védas, Il possède en lui-même et véhicule la Force et la Grâce de son contenu.

    Ce sutra réveille en nous :

    - Le Souvenir de l’Être, le potentiel global du passé lumineux connecté à la Source,

    - La spatialité en activant la connexion au champ de vastitude.

    " Ce que je veux activer en moi est une spatialité de l’Etre et j'active ce sutra qui me connecte à la Source.Chaque fois que tu te sens piégé dans la focalisation, englué dans une condensation - qu’elle soit mentale, émotionnelle ou physique - lourde et obscure, tu le dis. "  Pr. Aziz Amrani

    Ce Sutra est une vibration quantique à effet  topo dynamique qui fait que la particule se transforme en onde et que l'onde se transforme en particule.

    On peut le traduire par 

    " Paix transcendantale qui émane d’un Seigneur matriciel et Miséricordieux."

    Ou sans archétype : Paix transcendantale qui émane de la Source lumière réelle, matricielle et miséricordieuse."

    La force et le pouvoir de ce sutra réside dans le fait qu'il possède en lui-même et véhicule la Force et la Grâce de son contenu.

    Salam - la paix, la plénitude, la spatialité- est prononcée dite, donnée par le Seigneur lui-même, Matriciel et Miséricordieux - Min Rabbin Râhim - Celui qui est dans la Miséricorde Cosmique Transcendantale.

    Ce n'est pas notre ego qui prononce Salam ou qui fabrique la paix, , ce n'est pas un effort via nos programmes et nos fonctions,  mais notre Être qui le dit en nous, il insuffle Salam.

    C’est un langage qui émane de la Source, C’est Elle qui le murmure dans notre cœur : "Tiens- toi tranquille c’est moi qui fait" - murmure t’-Elle avec douceur en nous prenant dans ses bras -  et chantes avec moi Yassoun Salamoun Qawlan min Rabbin Rahîm."

    Yassoun Yassin Yassan sont des codes d'entrée, sans signifiant/signifié qui impulsent 3 mouvements vibratoires différents.

    Adonaï : Dans le matriciel on dit qu'il y a un gène dans notre Adn qui nous relie à l'Absolu. C'est lui qui active le regard tourné vers la Source. C'est le gène de la Source, le Souvenir de l'Être. On est le Souvenir de l'Un. 

    Dans le chant, c'est couplé en 2 ème partie,  " la matrice de Guidance de l 'ADN " qui est en résonnance avec ce sutra.

    Une matrice de guidance est composée de 3 matrices, porteuses du  Nom d'une qualité de  la Source à qui elles vont donner forme dans la manifestation. Donc ici :

    Al Awal : le Primordial, la trajectoire cosmique et primordiale.  Le Premier mais qui a un second, car on rentre dans la dialectique phénoménale de la manifestation.

    Ad Dahîr : Le Manifesté,  l’apparent visible.

    An Nour : La Lumière, sous ses 3 aspects lumière Réelle ou libre, Lumière agitée, Lumière coagulée ou matière.

    Elle est chantée ici : avec l'intention Transcendance et activation du gène du "Souvenir" de la Reliance à la Source dans l'ADN.

     

    Sutra du passage et matrice de guidance de L'ADN

    S'il existe un lien entre nous,

    C'est Celui de la Non-Séparation, Celui qui n'aliène pas.

    On est n'est jamais disciple d'un autre ,

    On est le Souvenir de L'Un..

    Yvan Amar.

     

    Enregistrement Live : Grenoble octobre 2018 Non lisible sur tablette ou I Phone

    Enregistrement Live  Cadenet printemps 2017. Non lisible sur tablette ou I Phone

     

    Enregistrement Live : Agadir octobre 2017 Non lisible sur tablette ou I Phone

     Paroles

    Yassoun Salamoun Qawlan min Rabbin Râhîm.

    Yassin Salamoun Qawlan min Rabbin Râhîm.

    Yassan Salamoun Qawlan min Rabbin Râhîm.

    Yassoun Yassin Yassan Adonaï.

    ...

    Al Awal, Ad Dahîr, An Nour.