• 10 : Yagna mantra

     

    COMMENTAIRES DE SHRÎ AUROBINDO

    Le verset 24 du chapitre 4 de la Bhagavad-Gîtâ correspond aux paroles du Yagna mantra.

     En voici les commentaires de Shrî Aurobindo extraits de : « La Bhagavad-Gîtâ Shrî Aurobindo » éditions Albin Michel spiritualités vivantes

     Brahman est l’oblation. Brahman est l’offrande de nourriture, par Brahman elle est offerte dans le feu de Brahman. Brahman est cela même qui doit être atteint par le samâdhi dans l’action de Brahman.

     " Telle est donc la connaissance dans laquelle l’homme libéré doit faire les œuvres comme sacrifice. C’est la connaissance déclarée jadis par les grandes paroles védântiques : « Je suis Lui », « En vérité, tout ceci est le Brahman, Brahman est ce Moi ». C’est la connaissance de l’entière unité ; c’est l’Un manifesté comme l’acteur, l’acte et l’objet de l’acte, comme le connaissant, la connaissance et l’objet de la connaissance.

     L’énergie universelle dans laquelle l’action est versée est le Divin ; l’énergie consacrée de l’offrande est le Divin ; tout ce qui est offert n’est autre qu’une forme du Divin ; le donneur de l’offrande est le Divin lui-même en l’homme. L’action, l’œuvre, le sacrifice, est le Divin en mouvement, en activité ; le but à atteindre par le sacrifice est le Divin.

    Pour l’homme qui a cette connaissance et qui vit et agit en elle, il n’est point d’œuvres qui enchaînent, point d’action personnelle revendiquée par l’égo.Il n’y a que le divin Purusha agissant par la divine Prakriti dans Son être propre, offrant toute chose dans le feu de Son énergie cosmique consciente d’elle-même, alors que la connaissance et la possession, par l’âme en union avec Lui, de Son existence et de Sa conscience divines est le but de tout ce mouvement, de toute cette activité dirigés vers Dieu.

     Savoir cela et vivre et agir dans cette conscience créatrice d’union, c’est être libre."

    ____________________________________________________________________________

    COMMENTAIRE D'AMMA SUR UNE CEREMONIE DU FEU (Yagna)

     Un yagna (rituel védique élaboré) a eu lieu récemment. Beaucoup de gens s'y étaient opposés trouvant que c'était de l'argent dépensé inutilement. 

    Amma : Oui les gens se demandent pourquoi nous devons dépenser de l'argent pour Dieu.

    Fils! Dieu n'a absolument aucun besoin de yagna (rituel védique élaboré) : ce sont les êtres humains qui en bénéficient. Les Yagas purifient l'atmosphère. Nous nettoyons les flegmes du corps grâce au nasyam (traitement ayurvédique). La fumée qui sort du Homa (feu sacrificiel) joue le même rôle. Amma ne conseille pas de dépenser une fortune pour les homas et les yagas etc. Il est inutile d'offrir de l'or ou de l'argent au feu. Mais un principe de base préside à ces cérémonies. Lorsque nous offrons quelque chose à quoi nous sommes attachés, cela revient à briser cet attachement. Le suprême yaga consiste à sacrifier notre ego par amour pour Dieu. C'est là le secret de la sagesse suprême (jnana). Il s'agit de renoncer au sentiment du moi et du mien et de considérer toutes choses comme la Vérité unique, comme Dieu. Il nous faut comprendre que rien n'est séparé de nous. C'est en offrant notre ego au feu sacrificiel que nous trouverons la plénitude. article extrait de la revue Matruvani

     

     

    10 : Yagna mantra

     

    Cérémonie du feu à  "sadhana kendra ashram" l'ashram de Chandra Swami Udasin

     

     

     

     

    _________________________________________________________________________________

      

     

      


    Tags Tags : , , , ,