• 09 : Esquisse d'un portrait -Charles de Foucauld

    09 : Vitrail de N.D des neiges - symbole de Ch. de Foucauld       Charles de Foucauld, esquisse d'un portrait !

     

    Charles, dans son essence, un fou de Dieu à sa manière, empli d'amour pour

    Jésus et d'une soif d'absolu, doué d'une force et d'une énergie incroyable.

    '' Un homme aimant à inventer des choses que les autres n'ont jamais pensé à faire, ou ayant besoin de faire des choses extraordinaires.''

     

     Ainsi à 25 ans, il va s'aventurer au Maroc fermé aux « infidèles » déguisé en rabbin juif, le seul déguisement lui permettant de s'enfoncer au cœur de l'Atlas accompagné de son guide. Il sera « bouleversé » - c'est son mot- par la foi des musulmans rencontrés dans le sud marocain.

    Il rapportera de ce voyage de presque un an un travail inédit de reconnaissance du Maroc pour lequel une médaille d'or lui est décernée. Il devient alors « un explorateur célèbre, reconnu internationalement », avec une carrière qui s'ouvre devant lui mais dans laquelle il ne s'engagera pas.

     

    Aristocrate fortuné, géographe, officier, organisateur de fêtes pour combler l'ennui et à propos desquelles il porte un regard lucide sur lui-même :

    «...les fêtes, je les organisais, mais le moment venu je les passais dans un mutisme, un dégoût, un ennui infinis... je n'ai jamais senti cette tristesse, ce malaise, cette inquiétude qu'alors. »

     

    Il aura dilapidé une bonne partie de l'héritage familial, quand à 28 ans, il

    vit une conversion radicale.

    Avant cette fameuse conversion qui va changer le cours de sa vie, Charles adresse souvent à Dieu ce qu'il appelle cette « étrange prière » : « Mon Dieu, si vous existez faites que je Vous connaisse ».

     

    Habité par le désir « d'imiter Jésus », il porte aussi en lui le désir ardent « d'occuper la dernière place », le désir de pauvreté, voulant être encore plus pauvre que Jésus...!

    Ce désir le conduira en Syrie dans la Trappe la plus pauvre qui soit, après un séjour d'un an à Notre Dame des Neiges en Ardèche pour se préparer à ce départ.

    Il sera aussi ermite à Nazareth.

    Il est empli du désir profond de s'identifier à Jésus, avec le souhait de partager son aspiration et d'établir une communauté, mais ce souhait ne s'accomplira pas de son vivant.

     

     Il passe la dernière partie de sa vie dans le Hoggar, à Tamanrasset, au milieu des Touaregs dont il est devenu l'ami. Il y sera assassiné en 1916 par des pillards ; il a 58 ans.

     

    « Son rayonnement a donné naissance à de nombreuses congrégations religieuses et associations spirituelles perpétuant son esprit et son aspiration à s'identifier au Christ qu'il nommait ''Jésus – Amour '' », dont une fraternité de deux femmes à Notre Dame des Neiges.

      

     Pour en savoir plus :

    Le film ''Charles de Foucauld '' de Bernard Martino ; il dure 30 mn.

    Le livre ''Charles de Foucauld, le chemin vers Tamanrasset ''de Antoine Chatelard (Ed Karthala) ; un portrait éloquent, objectif, sans complaisance ni mièvrerie, également présent dans le film.

    Le petit musée à ND des Neiges.

     


    Tags Tags : , , , ,